Stage de trail en terre vosgienne

Mi-septembre, alors que la rentrée était bien entamée, notre ami David Dehaudt organisait un stage de trail dans les Vosges profitant des championnats de France de trail à proximité. Pratiquant le trail depuis 5 à 6 ans, David partait régulièrement à titres personnels pour des « week-ends  chocs » (ainsi qu’il le dit lui-même) en montagne pour se préparer.  C’est durant l’un de ces séjours de préparation que l’idée lui est venue de faire découvrir sa passion à d’autres membres du club.

« C’est tout naturellement que j’ai soumis l’idée aux personnes de mon groupe et cette idée à rencontrer un franc succès ! À tel point, que des personnes d’autres groupes que le mien sont venues se greffer à nous. »

Organisation du stage
Ainsi qu’il nous le confie, l’organisation n’a pas été simple. Un défi qui ne l’a toutefois pas effrayé.

« Tout ça […] n’a pas été une mince affaire. J’ai dû trouver un programme adapté aux différents niveaux des participants, trouver et reconnaître les parcours durant mes vacances d’été. [Il a aussi fallu] trouver un logement pour 26 personnes et bien-sûr de quoi passer un bon moment pour clôturer le stage autour d’un bon repas typique de la région. J’ai aussi commandé le soleil pour ce week-end, et c’est ce qui m’a donné le plus de mal, mais j’ai réussi ».

 

L’inquiétude des débuts

« J’avais un peu d’appréhension avec les différents niveaux et aussi la présence de personnes [extérieures à mon groupe]. Mais tout s’est très bien passé. J’ai eu vraiment l’impression que tout le monde faisait partie du même groupe ! Respect, entraide et bonne humeur sont les mots à retenir de ce stage. »

 

Le programme

« Au programme du stage :

Vendredi soir
Accueil et distribution des chambres jusqu’à tard dans la nuit pour les retardataires.

Samedi
9h – Sortie trail de 18 km avec ascension d’un col (1h). Course sur les crêtes vosgiennes puis descente sur les lacs. Le tout pour environ 3h de rando/course. Repas du midi en petits groupes.

14h – Cours sur les techniques de descente, le renforcement spécifique trail puis sur l’utilisation du cardio au lieu de la VMA dans le trail.


15h – Balade en groupe autour des lacs de Xonrupt-Longemer et Gérardmer qui recevait les championnats de France de trail.

Soir – Apéro improvisé tous ensemble. Super sympa !

 

Dimanche matin
8h30 – Sortie de 11 km pour 500m de dénivelé positif avec découverte des sentiers de schlitage (patrimoine culturel de la région) 1h30 de sortie.


12h – Repas de clôture dans une auberge vosgienne.
 »

 

Bilan
« Je suis vraiment content de ce stage. Il a permis aux personnes de mieux se connaître, de repousser leurs limites, de découvrir et j’espère d’aimer le trail.

J’ai été très impressionné par certaines personnes du groupe. Elles m’ont bluffé par leur volonté, leur courage et leur détermination.

Je pense que ce stage a été une réussite sur le plan sportif mais aussi humain. Des liens se sont créés et c’est vraiment ce que je voulais en organisant ce stage. »

Les réactions des participants

Du côté des stagiaires, les avis sont unanimes pour remercier David de son organisation clés en mains. Tout avait été absolument pensé en amont pour faciliter les échanges ce qui, là aussi, a été très apprécié.

Françoise insiste sur le fait que le stage ait été pensé pour donner confiance aux participants et les inciter se lancer sur un « terrain de jeu montagneux ».

Laurent a apprécié les moments de convivialité et la découverte des spécialités culinaires locales après les efforts en montagne. Une convivialité aussi très apprécié pour Ghislaine qui met en avant la « très bonne ambiance dans le groupe ».

Christine a elle beaucoup apprécié de retrouver les filles qui sont dans d’autres groupes au club et d’avoir pu partagé de bons moments ensemble. Cette escapade vosgienne semble d’ailleurs l’avoir inspiré puisqu’elle a décidé de s’inscrire au trail des poilus avec notre ami Karine.

Enfin pour Alexis, ce stage a été l’occasion de joindre l’utile à l’agréable et de s’offrir une escapade en famille. L’apprentissage des techniques de trail comme le repas de fin de stage étant pour lui aussi importants.

Et après ?

David prévoit un nouveau stage pour avril 2018.

« Je ferai sûrement 2 stages à une semaine d’intervalle. Le premier [axé] découverte/loisirs et [un deuxième] la semaine suivante un stage [d’athlètes] confirmés ou des choses plus techniques et des entraînements plus durs seront proposés. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*